Quels sont les logiciels de CAO 3D les plus populaires ?

Le logiciel à utiliser lors de la conception d’un dispositif imprimé en 3D dépend totalement de sa nature. La difficulté de l’objet influera votre décision finale. D’une manière générale, les programmes de modélisation sont divisés en 2 types : les logiciels de CAO et les applications de modélisation 3D. Dans la plupart des cas, les logiciels de CAO seront employés pour concevoir des outils industriels qui contiennent des instruments plus ou moins compliqués. Le logiciel de spécification 3D est la solution idéale lorsque vous souhaitez plus de liberté artistique et de conception. Un logiciel de CAO ou conception assistée par ordinateur indique qu’il simplifie la génération, la transformation et l’optimisation de la conception d’une pièce. Il peut être très caractéristique dans le concept industriel, architecture ou mécanique.

Les programmes de CAO gratuits pour les apprentis

TinkCAD est l’algorithme de conception 3D en ligne pour les novices d’Autodesk. Ce logiciel 3d est basé sur l’aménagement de blocs, vous permettant de réaliser des prototypes à partir d’un ensemble de configurations de base. Il comprend une bibliothèque de millions de documents que les usagers peuvent exploiter pour trouver la forme qui leur convient le mieux et la manipuler à leur manière. Il s’agit d’un logiciel assez simple, il y aura donc des restrictions sur certaines élaborations. Toutefois, il est parfait pour tous ceux qui n’ont aucune compétence en modélisation 3D.

FreeCAD est un instrument de modélisation 3D paramétrique, entièrement gratuit qui permet la création des objets réels et de toute dimension. L’aspect paramétrique facilite l’usage de l’imprimante 3d. Vous pouvez vérifier l’historique du modèle et changer ses paramètres. Ce dispositif n’est pas créé pour un fonctionnement professionnel, mais c’est un excellent système de formation. Effectivement, il intègre de nombreuses fonctions que les utilisateurs doivent apprendre à contrôler afin de bien paramétrer l’outil. Sur 3dindustries.fr, vous pouvez trouver plus d’informations sur le sujet.

Les logiciels de CAO moyens

L’application Creo, l’un des leaders du commerce pour l’élaboration de produits, a été développée par Parametric Technology Corporation il y a plus de 30 ans. Elle comporte plusieurs commodités telles que l’analyse thermique, de mouvement, de structure, l’organisation de surfaces paramétriques et de forme libre. C’est un instrument complet, optimal pour la réalisation additive, qui vous permet de faire tous les calculs dimensionnels tout en formalisant votre projet. La dernière version de ce logiciel 3d propose en particulier une interface utilisateur optimisée qui a été reconsidérée pour une meilleure prise en main. Un essai gratuit de 30 jours est disponible.

Fusion 360, créé par Autodesk, est un logiciel fondé sur le cloud. Ce dispositif est généralement utilisé pour le concept de produits et la modélisation 3D, les circuits imprimés, la FAO et la CAO. Il exploite la puissance du cloud pour regrouper les équipes de conception afin de collaborer sur des projets compliqués. Le programme peut garder tout l’historique du modèle, y compris tous ses renouvellements. En outre, il propose diverses options de conception, surtout la modélisation de configuration libre, de structures réticulaires et de solides. Il fonctionne grâce à un forfait mensuel payant. Les programmeurs mettent couramment à jour leurs fonctionnalités avec de nouvelles commodités. En plus, Fusion 360 permet d’exporter des documents dans des modules tels qu’OBJ ou STL. Pour utiliser Fusion 360, une souscription mensuelle est requise. C’est l’un des logiciels de CAO de choix pour les usagers, grâce à sa malléabilité et son efficacité.

Les outils pour les professionnels

Solidworks fait partie des softs les plus expérimentés du marché. Il emploie la conception paramétrique et engendre 3 types de catalogues : les pièces, les montages et les dessins. Les logiciels 3D comprennent un large éventail de fonctionnalités, comme des systèmes de vérification de conception ou de rétro-ingénierie. Fréquemment exploité pour des pièces industrielles, il est commode et très précis. À l’inverse des autres logiciels qui simulent des graphiques à travers des structurations planes légèrement penchées, Solidworks use d’un système NURBS qui fournit une courbure très analytique. Un désagrément souvent mentionné par les utilisateurs de ce logiciel est la perspective limitée d’importer des documents STL.

En 1982, l’application AutoCAD a été l’un des premiers programmes de CAO à arriver sur le marché. De ce fait, il est un logiciel de CAO répandu dans de nombreux domaines. Pourtant, sa notoriété dans le monde de l’imprimante 3d a récemment diminué. D’innombrables utilisateurs énoncent que s’il est idéal pour le dessin 2D, ce n’est pas le plus commode à manipuler pour la modélisation 3D. En effet, le logiciel se destine aux spécialistes ayant l’expérience de l’arrangement d’algorithmes. Néanmoins, si l’utilisateur a ces compétences, AutoCAD peut générer tous les genres de prototypes. Par ailleurs, les modèles 3D peuvent être aisément transformés en fichiers STL pour la conception 3D.

Comment sélectionner un environnement CAO ?

Vous pouvez être tenté de favoriser un logiciel de CAO basé sur des fonctionnalités qui ont une certaine valeur d’attraction ou de nouveauté. Toutefois, il faut évaluer si ces commodités améliorent vraiment la donne, s’il s’agit d’innovations fondamentales ou simplement d’améliorations évolutives de valeur épisodique. Outre cela, il est essentiel que l’espace de travail virtuel que vous adoptez puisse gérer la complexité du produit. Lorsque vous ajoutez des dispositifs de CAO à votre processus de déploiement, ne sous-évaluez pas l’adéquation des formats de fichiers. Ensuite, tenez compte de la complexité exigée pour le mécanisme de travail en aval du concept des pièces. C’est une bonne idée d’estimer une version d’essai du logiciel durant quelques semaines avant d’en acheter la version complète.

Vérifiez également si le logiciel fait partie de votre projet d’études local. Si les équipes de conception ou d’ingénierie de la firme ne sont pas accoutumées avec le logiciel, questionnez-vous si l’interface est assez intuitive pour qu’elles puissent apprendre et participer rapidement dans les projets. Sur Internet, vous pouvez avoir plus de détails sur les logiciels 3d.