Instrument de pesage : comment bien le choisir ?

Choisir son instrument de pesage industriel nécessite l’analyse de la vraie destination d’utilisation de celui-ci. Effectivement, il existe divers modèles qui varient selon leurs fonctions, leurs capacités, leurs formes, leurs types. Afin d’acquérir le bon matériel, il faut avant tout déterminer son activité et son milieu de travail. Une balance professionnelle destinée au pesage d’un produit à vendre diffère d’une balance normale pour une fin personnelle. L’une nécessite une capacité souvent élevée et une allure sophistiquée, l’autre est un petit instrument sans encombre. Néanmoins, ces deux types doivent être bien choisis pour que leur utilisation soit optimale. Voici comment bien choisir son instrument de pesage.

Une balance adaptée aux activités

Le type de matériel de pesage commercial se divise en deux. Le premier concerne la balance en métrologie légale. Le deuxième est la balance hors métrologie légale. La balance en métrologie légale est un instrument qui requiert une certification d’utilisation, délivrée par une autorité compétente. Elle est utilisée dans le milieu professionnel. Obligée de rester en norme afin d’être usée, celle-ci est contrôlée une fois par an par un organe de contrôle officiel. On rencontre surtout cette balance dans les entreprises transformatrices où ses produits sont empaquetés et conditionnés, c’est aussi le cas des grandes industries. Pour les entreprises de vente directe, le contrôle du matériel ne s’effectue que tous les 2 ans. C’est ce qu’on appelle aussi entreprise à vente directe au public ou VDP. La balance hors métrologie légale est utile pour les particuliers. Elle est à usage personnel, généralement avec des indications simples et emplois uniques. Les balances médicales et pesage de laboratoire sont aussi des types de balances que l’on utilise pour les activités respectives à leurs noms. Chacune doit correspondre à l’autre et ne peut être substituée pour avoir un résultat de travail concluant. De bons outils se trouvent sur innovapesage.com. D’autres instruments comme la balance bijoutière et la balance analytique se retrouvent aussi sur le marché. Ils sont diversifiés dans le but de pouvoir peser réellement et avec précision chacun de ses attributs.

La capacité de la balance

Chaque type possède sa capacité de pesage. Et encore, un type de pesage peut présenter différents tonnages. Choisir un instrument de pesage revient à définir le poids maximal et minimal des produits qui y sera pesé. Effectivement, un matériel pour produit léger de moins de 10 kg face à une balance de capacité maximale 200 kg et minimale de 50 kg s’avoue être comme un investissement perdu. Une balance à grande capacité est relativement plus chère qu’une balance à petite capacité. L’induction en erreur ou en manque de précision du poids du produit risque aussi de survenir. Toutefois, un matériel de pesage supporte encore jusqu’à 150 % de plus que sa capacité à utilisation modérée. En même temps, le type de plateau varie autant : rectangle, carré, rond, crochet… Ce point est assez important afin d’éviter la discordance de l’appareil avec les produits. Ainsi, le choix de la balance de pesage se porte également sur l’emplacement de celle-ci, pour optimiser l’espace.

Les options additives de la balance

L’indicateur de pesage constitue une partie de la balance. Mal placée, elle devient invisible pour le responsable et complique l’action de pesage. Pourtant, son emplacement dépend grandement de votre choix. Un indicateur amovible correspond mieux à une balance à grande capacité. Il se place sur le mur, bien visible. La solution de la fonction maintien de l’affichage est aussi considérable, le poids reste sur l’indicateur jusqu’à un nouveau pesage. Pour assurer la longévité de l’appareil, chaque balance présente un indice de protection (IP5, IP6) qui varie selon l’environnement où elle va être placée : sec, poussiéreux, humide, très poussiéreux et bien d’autres.