Comment bien choisir son drap de glisse ?

Un patient qui se trouve cloué dans son lit à cause d’un accident a du mal à se relever par ses propres moyens. Les urgentistes peuvent l’aider à se relever avec des outils de travail conçus à cet effet. On parle aujourd’hui de l’utilisation du drap de glisse ou du drap de glissement. De nombreux laboratoires ont mis au point ce dispositif un peu particulier pour faciliter le travail du personnel soignant qui aide le malade. Ce drap est fabriqué sous divers types et modèles conformes à son affectation. Il se présente sous la forme d’un hamac pour que le malade soit mis à l’aise dans sa position. Les concepteurs ont même imaginé d’autres matériels de transfert comme les coussins, les planches ou les disques de transfert, l’objectif étant d’immobiliser le patient au maximum. 

Qu’est-ce qu’un drap de glisse ou drap de glissement ?

Pour plus de précision, le drap de glisse est un matériel pour les transferts aidés. Ce tube de tissu synthétique, ultraléger peut être facilement transporté sans aucun encombrement. Il est composé de deux couches de tissus qui se superposent et se glissent l’une sur l’autre. Les fabricants ont pensé aux patients dont les mouvements sont limités, les individus à mobilité réduite et encore en cours de traitement. Ce dispositif médical est cependant en conformité avec la législation et les normes internationales d’utilisation. Il doit avoir un coefficient de friction très faible pendant le transfert pour que le patient soit bien à l’aise. Les caractéristiques de ce matériel répondent exactement aux exigences du métier. Il possède les dimensions respectables. Un matériau en silicone convient au malade, et il est sous contrôle pour évaluer la quantité des substances chimiques susceptibles de troubler l’état de santé ou d’apporter une allergie. Au lavage, la température ambiante est de 70 °C. Quant à l’objectif, il n’y a rien de plus naturel que de transporter facilement le malade en position allongée sans le faire souffrir. Le plus souvent, le transfert est effectué à partir du lit vers un autre matériel de transport comme le brancard ou le chariot de douche. Pour faciliter le transport, le drap de retournement est placé minutieusement sous le patient allongé sur le dos et qui est visiblement lourd pour être transporté.

Le choix pour un drap de glisse disposable

Un drap est considéré comme disposable lorsqu’il possède les propriétés de glisse plus ou moins exceptionnelles. Le personnel soignant a besoin de ce matériel pour un transport expéditif du malade et dans des conditions qui ne risquent pas de le faire souffrir davantage. Ce drap de transfert disposable prend la forme d’un tuyau et ne peut inquiéter le personnel sur les risques de contamination de la part du malade ou des agents de transfert eux-mêmes. Le transfert hygiénique est garanti avec ce matériel d’autant plus qu’il est utilisable à plusieurs reprises sur le même patient. Des critères de choix s’imposent avant l’utilisation du produit pour le rehaussement ou le positionnement. Pour le choix des utilisateurs, le drap disposable est fourni sous des modèles différents. Un modèle de drap de transfert double en forme de tuyau est antidérapant du côté extérieur et glissant côté intérieur. Son importance dépend de l’utilisation que le personnel soignant exige de lui. Un autre modèle en satin permet aussi de changer aisément la position du malade quand il est installé dans son lit. Quant au modèle disposable qui n’exige pas une position particulière, il reste sous le patient. Il n’est pas nécessaire de le retirer ou de le remplacer.

Le lève-malade pour remplacer le drap de glisse

Le lève-malade est loin d’être considéré comme un drap puisqu’il n’a rien de commun du point de vue de la structure. Néanmoins, il a des objectifs similaires s’agissant du transfert d’un individu malade d’un endroit à un autre sans qu’il ressente la moindre douleur quelque part. La personne qui effectue le transport ne doit pas aussi souffrir physiquement malgré les éventuelles difficultés liées au déplacement. L’essentiel est d’adapter le matériel aux conditions du malade et à son handicap. Une raison de plus d’utiliser le lève-malade qui doit tenir compte également de la taille, du poids de l’individu à transporter ou de son niveau de souffrance. Si la personne est encore en état de se dresser sur ses jambes, un verticalisateur est nécessaire pour lui permettre de reprendre cette position. À défaut de maintenir cette position indépendamment des autres personnes, il lui faut nécessairement une sangle de transfert correspondant à sa taille et à son poids. Cependant, beaucoup de questions restent à résoudre sur l’utilisation du lève-malade au lieu d’un drap de transfert. S’agit-il d’un déplacement dans un lieu assez restreint ? Est-ce un déplacement d’une pièce à l’autre et dont les allées ne sont pas encombrées par plusieurs objets mobiliers ? Bref, autant de situations qui demandent des réponses pour utiliser un lève-malade. Les nombreux modèles peuvent satisfaire les clients qui veulent se procurer de l’outil de son choix. Les modèles à roulettes supportent une charge allant jusqu’à 175 kg. D’autres versions sont pliables et se rangent plus facilement.

Le drap de glisse de transfert avec poignées

L’utilisation de ce drap avec poignées est prévue pour ne produire aucun frottement sur le drap, même si la personne transportée pèse lourdement sur le drap. Le frottement est alors réduit au maximum et il n’engendre pas de la souffrance au patient au cours des manipulations faites sur lui. Les fabricants ont pris soin de bien choisir le matériau qui s’adapte le mieux aux objectifs. Ce choix minutieux a rendu le tube en polyester de tissus synthétique plus convoité par les concepteurs du matériel de ce genre. Le tissu possède deux couches coulissantes l’une sur l’autre. Une des caractéristiques de ce drap de glissement est sa qualité qui est conforme aux normes d’utilisation en tant que dispositif médical de classe supérieure. En effet, les produits textiles utilisés dans la fabrication de ce matériel sont traités de manière à ne pas produire des effets secondaires au malade. D’ailleurs, les manipulations ne sont réservées qu’à un personnel qualifié et apte à utiliser le matériel à bon escient. Ce sont des personnes ayant acquis une formation professionnelle de santé. Le drap de glisse avec poignées permet aussi au personnel soignant d’effectuer le transfert dans toutes les positions, qu’elles soient verticales, latérales ou en rotation suivant un angle de 90°.

D’autres outils de transfert ayant des fonctions similaires

Les coussins, les planches et les disques de transfert peuvent aussi faciliter le transport des personnes malades tout comme le drap de glissement. La seule différence est que ces individus sont encore capables de tenir une position assise ou debout. Leur capacité de faire quelques mouvements physiques facilite le transfert qui a besoin de ces outils simplifiés. Ils aident le patient à effectuer des gestes plus faciles comme pour pivoter sur lui-même. Cela convient parfaitement pour les transferts en voiture. Étant assis sur son siège, il prend le coussin d’assise pivotant qui le ramène directement de la voiture au fauteuil roulant ou vice versa. Le disque de transfert est placé au sol et donne la possibilité au pied du patient de pivoter sans problème pour changer de siège. Quant à la planche de transfert, ce matériel offre une position assise confortable au patient pendant le déplacement. Il est médicalement recommandé pour un transfert qui doit s’effectuer entre deux points situés sur une même hauteur. La planche de transfert, en bois ou en plastique, est incurvée. La place des mains est visible grâce à des découpes. En général, le déplacement du patient se fait à l’aide du drap de transfert pour le mettre en sécurité.