Comment avoir une bonne mémoire ?

Une mauvaise mémoire ou une perte de souvenir peuvent affecter votre travail et même votre vie personnelle. En effet, si les trous de mémoire peuvent survenir à tout moment et à tout âge ; une faible capacité à se mémoriser pourra vous pénaliser, surtout lors d’un examen. Toutefois, si vous ne parvenez pas à retenir des dates, des noms propres ou vos cours, ce n’est pas pour autant qu’il faut paniquer. Sachez qu’il est bien possible d’entretenir sa mémoire en suivant quelques astuces très simples. Ainsi, vous aurez une bonne capacité mémorielle.

La concentration et le tri des informations : un premier pas

Une bonne écoute est un moyen très efficace pour mémoriser les informations qui vous seront communiquées. En effet, lorsque vous êtes attentif, la moitié du travail de mémorisation est déjà faite. Plus vous vous concentrez sur les détails, mieux vous les assimilez. Évitez les bavardages et restez focus sur ce que vous faites.

Lors d’une révision, il est plus sage de s’isoler et de se déconnecter de tout appareil pouvant nuire à la concentration comme un téléphone ou un ordinateur. Par ailleurs, des informations bien organisées, structurées et classées seront nettement plus faciles à retenir. Faites donc un tri par ordre d’importance ou par ordre logique pour simplifier le travail. Ainsi, vous verrez par vous même la grande différence que ces gestes très simples apportent dans la mémorisation.

Toutefois, si vous avez du mal à trouver la bonne voie, rendez-vous sur ce site afin de profiter d’une aide fournie par des spécialistes dans ce domaine.

La chambre romaine ou méthode des lieux, une méthode à l’ancienne

Les orateurs romains et grecs ont utilisé cette technique afin de se rappeler facilement leurs longs discours. Ce procédé repose sur la « construction d’un palais mental » qui aidera à conserver dans votre mémoire des lieux ainsi que votre mémoire épisodique.

Il faut commencer par imaginer un endroit bien connu afin de s’y promener mentalement. Le but de cette méthode étant de mettre en lien des renseignements qu’il vous faudra mémoriser longtemps en rapport avec des lieux connus, la démarche est simple. Commencez par diviser votre palais mental par pièces. Déterminez ensuite cinq stations ou lieux bien précis où vous déposerez les images à retenir pour avoir une bonne mémoire. En même temps, dessinez un trajet mental en y incluant les arrêts sur chaque loci (lieu en latin). N’hésitez pas à le parcourir de nombreuses fois pour bien assimiler le trajet.

Il vous reste maintenant à coller les images ou fiches que vous désirez mémoriser sur chaque loci. Attention toutefois à ne pas en mettre trop. Cela rendra la mémorisation plus difficile surtout si vous êtes débutant.

Le sommeil, un détail à ne pas négliger pour une bonne mémoire

Certes, le cerveau travaille beaucoup la journée, mais il travaille aussi la nuit. En effet, pour qu’il puisse classer et consolider les informations reçues récemment et les souvenirs lointains, de bonnes heures de sommeil sont fortement recommandées. De plus, le manque de sommeil diminue la capacité de concentration tout en augmentant le stress. Et pourtant, il s’agit des différents facteurs qui bloquent la mémoire.

Une solution pour y remédier : évitez dans la mesure du possible de prendre de la théine ou encore de la caféine, surtout après le coucher du soleil. Il est aussi inutile de résister lorsque vous avez sommeil à cause d’un film par exemple. Sachez que pour entretenir la mémoire de la meilleure des manières possibles, il faut tout d’abord avoir un mode de vie saine. D’ailleurs, une alimentation équilibrée et un peu d’activité physique aideront surement pour muscler la mémoire.