Comment lutter contre les démangeaisons et squames du cuir chevelu ?

Souvent très gênantes, voire embarrassantes, les pellicules touchent une personne sur deux, sans distinction de sexe. Généralement l’apparition du problème débute à l’âge de 18 ans (dans certains cas un peu moins) et dure jusqu’à 50 ans. Cette affection se caractérise par des démangeaisons du cuir chevelu (parfois très intenses) et par la formation de squames ou de fines particules blanches que l’on appelle pellicules. Diverses méthodes de traitement sont proposées pour soulager ces symptômes comme les produits de soins spécifiques tel le shampoing psoriasis. Ils peuvent naturels ou fabriqués par des spécialistes. Mais à quoi sont dues les pellicules et les démangeaisons ? Et quels sont les facteurs qui les déclenchent ? Comment lutter efficacement contre la chute et la gêne engendrées par cela ?

Comment les pellicules se forment et apparaissent dans les cheveux ?

Mises à part les prédispositions génétiques, le facteur de déclenchement des pellicules est un champignon microscopique appelé pityriasis. En général ce dernier est inactif, mais reste présent sur le cuir chevelu qui, comme la peau, se renouvelle une fois par mois. C’est donc ce phénomène qui entraîne l’élimination des peaux mortes et les rejette vers l’extérieur causant les pellicules.

Si le pityriasis prend le dessus suite à des carences alimentaires par exemple, le processus de régénération de la peau du cuir chevelu s’accélère considérablement et ne laisse plus le temps aux cellules mortes de se dissoudre discrètement. Cela entraîne la formation de squames.

Le pityriasis se nourrit des acides gras du cuir chevelu qu’il va puiser dans le sébum, secrété par les glandes sébacées. Cela entraîne des irritations plus ou moins aiguës du cuir chevelu, ce qui provoque les démangeaisons. Le corps enclenche alors un processus de protection cellulaire ce qui accentue davantage la formation et la chute des pellicules.

Des laboratoires de recherche se sont ainsi mis à développer des produits comme le shampoing psoriasis afin de prévenir et guérir les inconvenances des pellicules. Vous souhaitez connaître les moyens de traitement existants, cliquez ici pour plus d’infos.

Les différents facteurs de formations des pellicules

Plusieurs facteurs peuvent entrer en jeu en ce qui concerne la formation des pellicules. Ces éléments peuvent accélérer la propagation du pityriasis ou tout simplement entraîner des dysfonctionnements au niveau de la régénération de la peau et du cuir chevelu. On peut les classer en deux catégories.

Les facteurs internes comme le stress ou le surmenage entraînent un dérèglement corporel. On peut aussi citer les infections diverses, le déséquilibre hormonal, les anomalies des règles menstruelles chez les femmes, les problèmes de digestion ou les régimes alimentaires non adaptés.

Les facteurs externes comme l’usage de psoriasis shampoing non adapté, les brushings abusifs ou les abus de gel pour cheveux peuvent favoriser la formation de pellicules. Dans certains cas, le port inconsidéré de casquettes ou de chapeaux est également en cause. 

Choisir des soins selon le type de pellicules rencontrés

Avant de pouvoir choisir le bon traitement, il est primordial de déterminer le type de pellicules présentes sur votre cuir chevelu. Les plus courantes sont les pellicules sèches. Elles ne collent pas sur la tête et se détachent facilement en tombant sous forme de neige sur les épaules. Elles apparaissent sur des cheveux secs ou normaux. Dans certains cas, la formation de pellicules est due à un manque de soin destiné aux cheveux, ce qui entraîne l’assèchement du cuir chevelu.

Les pellicules grasses quant à elles s’agglutinent sur le cuir chevelu et entraînent la formation de plaques de squames. Cette accumulation favorise la formation de microbes et de bactéries qui provoquent les irritations et les démangeaisons.

Les divers traitements antipelliculaires

Faire attention aux facteurs pouvant provoquer des pellicules permet de prévenir la formation de celles-ci.

En cas d’infection, afin de calmer les irritations et les chutes ou les formations de plaques, il est nécessaire d’utiliser des soins appropriés en fonction du type de pellicules. Et une bonne hygiène capillaire avec les produits spécialisés est de rigueur.

Pour les pellicules modérées, il est indispensable de se laver la tête (cuir chevelu et cheveux) 2 à 3 fois par semaine avec un doux shampoing à base d’antifongiques ou de kératoréducteurs comme l’acide glycolytique et salicylique (connue pour éliminer les pellicules).

Pour les états squameux et les plaques, le lavage avec des shampoings à haute tolérance est nécessaire. Ces shampoings doivent contenir des actifs kératoréducteurs et des agents émollients.

Pour les démangeaisons sévères et les pellicules intenses, l’utilisation des shampoings antifongiques est conseillée fortement. Ces produits contiennent des composants qui atténuent la prolifération des cellules mortes. Ils contiennent aussi des actifs pouvant calmer rapidement les démangeaisons.

Divers sites marchands proposent des solutions de soins en ligne. Ces produits sont très variés ainsi, vous aurez un large choix entre les soins sans ordonnance et les shampoings pharmaceutiques très élaborés. Vous pouvez trouver la bonne recette et le bon produit en tapant des mots clés comme shampoing psoriasis ou psoriasis shampoing sur les moteurs de recherche.

En cas de doutes sur la nature de vos pellicules et sur le bon produit à utiliser, consultez un spécialiste. Un dermatologue pourra déterminer les soins les mieux adaptés à votre cuir chevelu et à vos cheveux. De plus, il vous conseillera sur les bons gestes pour ralentir la formation des pellicules.