Quelles sont les causes de la cataracte ?

Un des plus importants des cinq sens du corps humain est la vue. La cataracte, une des maladies des yeux très fréquente due à l’opacification du cristallin, touche presque la majorité des personnes âgées dans le monde entier. La cataracte n’est pas tout simplement à l’origine du vieillissement du cristallin. Cependant, elle peut être affectée par différents facteurs qui peuvent l’endommager.

La cataracte de facteur naturel

La plupart des cataractes évoluent lentement, sur plusieurs années. La plus courante qui est liée au vieillissement du cristallin est la cataracte sénile. C’est une maladie qui est malheureusement inévitable à partir de la soixantaine. Le processus normal de vieillissement affecte souvent un œil plus que l’autre, et peut entraîner une perte progressive de la transparence, c’est l’opacification du cristallin. Ce phénomène peut toucher la périphérie du cristallin qui affecte un peu moins la vision. Mais si l’opacification touche le centre du cristallin, la vision commence à être gênante. Seule une intervention chirurgicale pourrait traiter ce problème de vision majoritairement liée à l’âge.

Dans le cas des enfants, la cataracte est une maladie génétique qu’ils portent naturellement à la naissance. Mais un enfant peut également être atteint par une cataracte quand il a subi un traumatisme au niveau des yeux. Elle peut également se transmettre par la mère au cours de la grossesse, suite à l’apparition d’une infection telle que la toxoplasmose, la rubéole, l’herpès génital, etc.

La cataracte suite à une maladie et un traumatisme

Certaines maladies peuvent causer la cataracte chez un malade. Un diabète mal traité est souvent la cause de l’apparition de la cataracte. Elle se manifeste également par la prise de médicaments lors d’un traitement. En particulier la consommation de corticoïdes, ainsi que les médicaments contenant de la cortisone. Les personnes qui consomment très souvent de l’alcool et du tabac peuvent également être touchées par la cataracte, ceux qui endommagent les protéines du cristallin. La cataracte peut se former lors d’une radiothérapie anticancéreuse ou d’une intervention chirurgicale de l’œil.

L’alimentation prend un grand rôle dans l’évolution de la maladie. Une faible consommation en fruits et légumes, le manque de vitamines et d’antioxydants pourraient entraîner l’apparition de la cataracte. La cataracte traumatique se déclare après un traumatisme au niveau du globe oculaire, cela pourrait être à cause d’un choc, de brûlures thermique ou chimique. Les ouvriers exposés à des équipements de soudure, face à des intensités lumineuses peuvent également subir une apparition de la maladie. L’abus des appareils avec écrans tels que les téléphones portables, les ordinateurs, la télévision, et bien d’autres a une répercussion négative sur la vision.

Des expositions répétées au soleil risquent de développer la cataracte, si toutefois, on n’utilise pas de lunettes de protection. En effet, les rayons ultra-violets accélèrent rapidement le vieillissement du cristallin qui sert de filtre et de protection pour qu’ils n’atteignent pas la rétine. En conséquence, le cristallin se détériore en perdant toute sa transparence. Les habitants des villes les plus ensoleillées présentent un fort risque de développer rapidement la cataracte, d’après une étude réalisée par des chercheurs en France.

Symptômes et traitement de la cataracte

Le signe le plus frappant de cette maladie des yeux est l’apparence physique que l’on aperçoit dans les yeux. Elle est très souvent discrète, car la personne atteinte pourrait ne pas se rendre compte de la maladie. Une sorte de voile laiteux apparaît au niveau du cristallin, et progressivement, il recouvre la pupille. Progressivement, une baisse de la vue commence, suivie d’une apparition d’un léger brouillard sur la totalité de la vision, et d’un éblouissement à des lumières vives. Peu importe l’origine de la cataracte, le traitement nécessaire doit absolument passer par une chirurgie réalisée par un médecin ophtalmologiste. Il consiste à remplacer le cristallin endommagé par une lentille artificielle sous une anesthésie locale.