Psoriasis, une maladie dermatologique chronique, un peu difficile à vivre avec !

Vivre en société et en famille est déjà compliqué dans la logique des choses. Mais ce sera encore pire lorsqu’on vit avec une maladie chronique, dont le psoriasis qui est une maladie de peau chronique relativement difficile à vivre. Le fait d’apprendre qu’on est atteint d’une maladie chronique, quelle qu’elle soit, peut nous faire encore plus du mal. De plus, il nous faut du temps pour apprendre à vivre avec.

Le psoriasis, c’est quoi exactement ?

Touchant environ 3% de la population en France à degrés de gravité différents, le psoriasis est une maladie inflammatoire cutanée de la peau. Il s’agit ici d’une maladie non contagieuse qui se caractérise par les lésions érythémato-squameuses qui sont des rougeurs surmontées de nombreuses squames (cellules mortes en excès qui s’accumulent), c’est-à-dire que les fines lamelles de la peau se détachent de l’épiderme. Par ailleurs, toutes les parties du corps peuvent être atteintes par le psoriasis, en l’occurrence le psoriasis des coudes, le psoriasis cuir chevelu, le psoriasis du visage, le psoriasis des ongles, et ainsi de suite. Les lymphocytes, devenant hyperactifs, produisent rapidement une substance qui stimule les vaisseaux sanguins et la peau. On peut dans ce cas constater plusieurs facteurs qui déclenchent cela. En outre, il y a également une autre forme de psoriasis, notamment le rhumatisme psoriasique provoquant des douleurs dans les articulations.

Le psoriasis : une maladie génétique chronique

Comme il a été déjà précisé précédemment, le psoriasis est une maladie non contagieuse. C’est plutôt une maladie génétique et environnementale qui ne se déclenche qu’après un épisode de stress/choc émotionnel, ou des infections virales ou bactériennes, ou une exposition de soleil trop prolongée ou même la prise de certains médicaments comme le Lithium, bêtabloquant, ou la prise de l’alcool et tabac… Et même s’il s’agit ici d’une maladie génétique, elle n’apparait pas forcément à la naissance. En outre, il peut aussi exister de nombreux états pathologiques qui peuvent déclencher rapidement le psoriasis comme le cas de l’obésité, troubles de cholestérol, maladie métabolique autrement appelée maladie du foie gras.

Le psoriasis, un peu difficile de vivre avec

Quand on vit avec une maladie chronique comme le psoriasis, on est comme obligé de s’isoler volontairement du monde. Il n’y a rien de douloureux que d’entendre les commentaires ou de supporter les regards des autres. Du point de vue professionnel, il peut devenir impossible pour les personnes atteintes du psoriasis de poursuivre leurs activités, surtout pour celles qui ont des contacts directs avec les clients. Cette maladie laisse bien évidemment des séquelles psychologiques. On risque de ne plus avoir une estime de soi, de ne plus savourer la vie qu’on le souhaite. Eh oui, on ne peut pas s’habiller comme tout le monde, car tout ce qu’on veut, c’est de cacher les plaques.